Retour d’expérience sur un diagnostic industriel

Fin 2020, l’entreprise DEHIMI demande à KARVA de réaliser un diagnostic du fonctionnement interne. Raphaël DO CARMO, son PDG en explique l’intérêt.

  • Qu’est-ce qui vous a décidé à travailler avec des consultants ?
Raphaël DO CARMO

Nous voulions avoir une vision de l’extérieur, non biaisée par l’interne, alors assez perturbé. Nous cherchions un avis neutre par rapport à la direction, aux salariés, aux représentants du personnel. Il s’agissait d’avoir un avis crédible aux yeux de tous, un avis sans à priori. Je souhaitais que les problèmes remontent, d’où qu’ils viennent : il fallait dire clairement ce qui posait problème. Le contexte social était très tendu à l’époque, pas très sain. La défiance réciproque n’annonçait rien de bon et renforçait les comportements et les attitudes extrêmes. Nous avions vraiment besoin d’ôter nos œillères. C’est pour cela que la restitution a été faite à 100% au personnel, par petits groupes permettant à tous d’entendre le même message (les critiques, mais aussi les points forts !) et de pouvoir réagir.

  • Quel bénéfice avez-vous tiré de l’intervention de KARVA ? Est-ce que cela a été rentable ?

Une fois que le diagnostic avait posé les choses et mis en évidence des perspectives claires et argumentées par KARVA, nous avons synthétisé les recommandations selon 40 actions suivies chacune régulièrement en interne, en les expliquant au CSE et en communiquant à l’ensemble du personnel. Et cela a généré une grande implication des gens, des attitudes beaucoup plus favorables de nombreuses personnes. Les résultats économiques sont bien meilleurs et malgré la perte de CA quasi générale de 2020, ces changements contribuent à sauver la rentabilité.

  • Les résultats, les évolutions, les changements sont-ils pérennes ?

Il est un peu tôt pour en parler. Mais lors de visites de clients, de fournisseurs, les remarques sont toujours les mêmes : un atelier bien rangé (même s’il est perfectible !), un parc machine important et récent et des gens vraiment au travail. Des remarques qui sont bonnes pour tout le monde ! Les collaborateurs ont retrouvé « l’amour du maillot », les relations sont très apaisées, ce qui est très positif.

  • En tant que dirigeant, est-ce que le travail avec KARVA vous a aidé à évoluer, à modifier certaines de vos pratiques ?

Oui, nous nous efforçons tous de tenir compte très rapidement de ce qui est dit, entendu : ne pas trainer et mettre en place rapidement. Comme l’accès aux plans dans les ateliers : permettre aux opérateurs d’aller voir un 3D, une côte en toute autonomie. Pour cela, nous avons fait évoluer notre organisation d’atelier. Et la remise en cause faite par le diagnostic m’a fait prendre conscience qu’il fallait communiquer plus, modifier ma façon d’être avec les gens. Dans ce registre, nous avons travaillé avec Rémi MORDELLES de VISIONS ADDITIONNELLES afin de pouvoir mieux fonctionner et travailler ensemble au niveau de l’encadrement. Cela aussi est très positif.

  • En quoi KARVA vous a aidé à faire bouger les lignes en interne ?

Il y a aujourd’hui peu de zones d’ombre, beaucoup plus de transparence. La mise en avant de nos points forts permet également de reprendre confiance : nous avions par exemple le sentiment de retards fréquents alors que le diagnostic a mis en évidence un Taux de Service tous clients confondus plutôt bon.

  • Quel a été l’impact au niveau des salariés ?

Le relationnel en interne est désormais apaisé. Nous travaillons très bien avec le CSE autour de propositions concrètes avec de vrais échanges. Globalement, le travail est beaucoup plus fluide, avec plus d’implication.

  • Et si c’était à refaire ?

Oui bien sûr, ce type de diagnostic est intéressant : il faut le faire. La méthode qui implique des entretiens avec l’encadrement, des groupes de travail, des observations terrain est efficace. Et au total, c’est un investissement rentable !


Vous aussi vous êtes intéressé pour mener un diagnostic de la performance de votre usine, de votre plateforme logistique ?

Nous pouvons vous aider à réfléchir et à agir concrètement sur ces sujets : contactez-nous...



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *